Philippe Deléglise

 

ABSTRACTION ETENDUE

 

 

Espace de l’art concret, Château de Mouans, Mouans-Sartoux, 2007

 

« Cette abstraction suisse romande que nous proposons de nommer  abstraction étendue, bouscule les cadres de l’abstraction traditionnelle, dans la mesure même où elle en renouvelle les méthodes et les motifs. La cause principale résidant sans doutes dans le fait qu’elle s’appuie sur une culture visuelle élargie et revisitée. Elle a mûri avec une génération grandie après 68, pour laquelle les motifs empruntés à la culture de masse sont mis au même niveau que ceux qui proviennent de l’histoire de l’art (…) »

 

                                                           Christian Besson et Julien Fronsacq, commissaires.

 

 

 

 

Philippe Deléglise, KLANG, aquatinte, état VI/VII, 2005.

Christian Robert-Tissot, peinture.

 

 

 

 

 

Philippe Deléglise, SANS TITRE, métal, deux éléments, largeur 108 cm, 1987.

            John M,Armleder, peinture ; Francis Baudevin papier peint.

 

 

RETOUR A VUES D'EXPOSITIONS